Le 6 mai, je vote Nicolas Sarkozy PDF Imprimer Envoyer

Une campagne, des rencontre, un seul but : Faire gagner la France le 6 mai !

 


 
Le 6 mai, faisons ensemble gagner la France ! PDF Imprimer Envoyer
Nicolas Sarkozy - Nicolas Sarkozy

L’élection de dimanche soir aura été dans le même temps une confirmation et un signal.

La confirmation que les médias dans leur grande majorité et les instituts de sondages avaient fait leur choix et œuvraient, par un travail de sape constant, à la démobilisation de la droite.

En répétant chaque jour que tout était joué, en martelant sans cesse les pires caricatures sur Nicolas Sarkozy et son bilan, ils avaient réussi à en faire douter certains.

Certains mais pas vous !

Le signal est clair : entre François Hollande et Nicolas Sarkozy c’est un point et demi d’écart selon les résultats définitifs (loin des 3 points que les commentateurs se sont fait un plaisir de clamer haut et fort dimanche).

Alors une évidence est devant nous : les Français attendent des réponses sur des problématiques concrètes le respect de nos frontières, la lutte contre les délocalisations, la maîtrise de l’immigration, la sécurité de nos familles, la valorisation du travail, de l’investissement, de l’innovation et enfin la croissance.

 

Ces réponses, Nicolas Sarkozy s’est engagé à les donner :

- son bilan, trop souvent caricaturé, est un gage de courage

- son programme est une preuve de volontarisme politique.

- son engagement total dans la campagne est une confirmation de son attachement aux Français qui mettent l’amour de leur patrie au-dessus de toute considération partisane et de tout intérêt particulier.

 

Nicolas Sarkozy s’adresse à tous les Français mais il ne peut le faire que si vous êtes, chacun, autour de vous, dans vos réseaux amicaux, dans vos famille, sur les réseaux sociaux, ses relais privilégiés.

Vous avez entre vos main l’avenir de la France : forte avec Nicolas Sarkozy ou en dépôt de bilan avec François Hollande.

 

Si vous préférez voir à la tête de la France un Président plutôt qu’un  syndic de faillite, pendant 15 jours, faites campagne, allez porter cette parole d’espoir, de vérité, de courage, celle de Nicolas Sarkozy et,

le 6 mai, faisons ensemble gagner la France !

 

 

Nadia BOURHIS

Présidente nationale de l’ANANS

 
Intervention du 5 avril PDF Imprimer Envoyer

Retrouvez en cliquant sur l'image ci-dessous

 

l'intervention du 5 avril de Nicolas Sarkozy.


Il y présente son bilan, sa vision de la France, son projet issu des rencontres, sur le terrain, avec les Français.



Un programme ambitieux, courageux, vrai.

 

Cette vision audacieuse loin de toute démagogie est fidèle à nos valeurs.

 

Pour les aînés, pour les jeunes, pour l'emploi, pour la compétitivité, pour la sécurité, pour l'avenir :

 

Nicolas Sarkozy est un Président lucide.

 

Une France Forte... pour tous !

 
Le pari du courage, le pari de la vérité. PDF Imprimer Envoyer
Nicolas Sarkozy - Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est un Président hors norme.

Il a, pendant 5 ans, pu donner la mesure de ses qualités. Les crises mondiales, les plus dures depuis des décennies, se sont succédées et ce pendant 4 ans. Face à elles, Nicolas Sarkozy a fait le pari du courage.

Il a su sauver notre système de retraites par répartition, garantir les salaires, garantir le niveau des retraites, augmenter les minimum vieillesse de 25%, ainsi que les allocations aux personnes âgées.

Il a réussi, avec son gouvernement, là où tant d’autres gouvernement européens ont échoué, en permettant l’augmentation du pouvoir d’achat des Français.

Il a impulsé, avec la chancelière allemande, une réflexion de fond, suivie d’effet, sur la gouvernance économique et politique européenne.

 

Mais tout cela a un coût. Certaines mesures nécessaires mais impopulaires ont du être prises et le prix à payer est lourd. C’est celui d’une opinion plus prompte à suivre le chant des sirènes qu’à entendre la voix de la raison. Et la presse porte une part de cette responsabilité en ayant accordé tant d’importance à l’écume de l’information, en faisant le buzz de la plus petite erreur pour la requalifier de faute grave.

 

Ne nous y trompons pas, le chemin est encore long pour redonner à la France toutes ses chances dans la compétition mondiale. Le travail qui reste à faire est énorme et, en ce moment capital de notre histoire, notre responsabilité est elle aussi capitale.

 

Alors dès le premier tour mobilisons-nous, mobilisons notre entourage, mobilisons les indécis, mobilisons tous ceux qui, comme nous, portent des valeurs de travail, d’engagement, de responsabilité, de solidarité, et ensemble allons porter notre voix sur la seule candidature qui a fait le choix de la vérité, celle de Nicolas Sarkozy !

 

Nadia BOURHIS

Présidente nationale de l’ANANS

 
Meeting du 31 mars 2012 PDF Imprimer Envoyer
Vie de l'ANANS - Mémoires & archives